Créez imaginez, concevez, protéger par un copyright puis vendez vos concepts de business ! Mode d'emploi

par Sophie Muller

Créez imaginez, concevez, protéger par un copyright puis vendez vos concepts de business ! Mode d'emploi

Privilégiez toujours la simplicité et répondez à ces quelques questions:

Rappel : Un concept est défini comme une suite d'idées qui constituent un ensemble cohérent, dont l'application pourra devenir un business à part entière. Un concept nouveau sera donc assimilable à un scénario, précis, complet, dont l'application de son ensemble serait un film ou un livre. Protégeable par le droit d'auteur, un concept est une ouvre de l'esprit dont l'auteur dispose de plein droit, du fait même de la création ( art L111 du Code de la Propriété Intellectuelle ). Le créateur du concept devra pouvoir prouver qu'il est bien l'auteur de ce concept.

Privilégiez toujours la simplicité et répondez à ces quelques questions :

- Dois-je vendre 100 % d'un projet / concept de business ?

- Sous quelle forme présenter et vendre votre projet ?

- A quel niveau de développement vendre mon concept ?

- A qui vendre votre idée de business ? Comment trouver un acheteur ?

- Ai-je fait une première étude de marché ?

- Comment quantifier le marché de ce projet de business ?

- Sous quelle forme ce partenaire va t il entrer dans projet ?

- Quel pourcentage du projet céder à ce partenaire ?

- Que va t il m'apporter ? de l'argent, un réseau, du CA ?

- Pourquoi ne pas faire appel à une banque ?

- Dois je chercher un associé ou vendre tout le concept ?

- Ai-je les capacités financières et les compétences pour lancer ce projet ?

- Suis-je capable psychologiquement de piloter mon projet moi-même sur 5 ans ? 10 ans ?

- Comment vais-je packager mon offre ?

- A quel prix vendre mes produits ou services ?

- Faudra-t-il sous traiter la fabrication ?

- Comment communiquer auprès de ma future clientèle ?

- Quelle va être votre cible ?

- Qui va acheter vos produits ou services si vous montez le projet vous-mêmes ?

- Comment différencier et rendre attractive une idée qui est encore peu distinguante ?

- De quelle équipe aurai-je besoin pour développer cette idée de business ?

- Combien me faut il d'argent pour lancer ce projet ?

Vous découvrirez dans notre site plusieurs types de concepts:

.  De vraies créations de concepts de business.
.  Des adaptations de concepts existants, présentés sous forme nouvelle
.  La révélation de business existants à l'étranger, qu'il suffirait d'importer et adapter au marché local.

 

Création Pure de concept

Adaptations de concepts existants

Business existants à l'étranger

Niveau d'innovation ( note sur 50)

50

25

10
( l'adaptation au marché local est source d'innovation)

Expertise du concepteur dans le domaine ( / 20)

Expert

Amateur

20

10

20

10

20

10

Étude de marché réalisée par le concepteur du projet de business ( /10)

 

 

 

Accompagnement nécessaire du développement après la vente par le vendeur ( note/ 10)

10

5

0

Valorisation et Protection intellectuelle à envisager ( note/10)

20

10

0 - 10 ( à moins d'obtenir une licence)

Indice de pertinence de vente de votre concept / 100

100 ou 90

60 ou 50

30

 
TRES BON
MOYEN
FAIBLE

Dossier :
•  Analyse de quelques business..

Nouveau concept ou pas ?

Google ™
Ebay ™
Baygon ™
IKEA ™


Google, moteur de recherche, organise l'information publiée sur le Web et permet selon ses critères (le fameux algorithme d'indexation des pages) de classer les pages en fonction de leur popularité et leur contenu. Google a créé les Adwords, un système de publicités qui s'affichent selon des mots clés en rapport avec les requêtes faites sur le moteur de recherche.

Ce qui n'est pas nouveau :

L'organisation de l'information, c'est le principe du dictionnaire, ou de l'encyclopédie.

La mise en avant des publicités contextuelles: c'est le système des encarts publicitaires

Ce qui est génial et novateur :

La mise aux enchères des mots clés: les commerciaux de la pub ont des prix fixés. Là c'est le jeu de l'offre et de la demande.

Le coût d'accès à Google est infime, certains mots clés sont vendus 0.01 EURO.

La simplicité et la rapidité du moteur dont le succès a confirmé le modèle qui valorise les pubs, qui à leur tour, dans un cercle vertueux infini, valorisent les publicités.

Ce qui n'est pas nouveau :

Est-ce que la vente aux enchères est un concept nouveau ? Non, bien sur. C'est le principe des marchés, des criées, des ventes à la bougie des commissaires priseurs.

Internet a permis de créer un espace mondial de transactions pour des produits accessibles à tous.

Qu'est-ce qui est nouveau ?

A priori, sur le principe rien.

Pourquoi un tel succès ? une présence incontournable et un nombre infini de produits, de vendeurs et d'acheteurs, donc une plate forme qui a tellement communiqué que le débouché ( trouver un produit ou trouver un acheteur) est à portée de clic.

Les recherches ont permis de montrer que nos aïeux ont toujours utilisé pour se protéger des moustiques, par exemple, du vinaigre, du citron ou de la citronnelle.

Qu'est-ce qui est nouveau dans BAYGON ?

Utiliser des formulations chimiques et délivrer un produit prêt à l'emploi.
Créer un produit/solution. SIMPLE.

Qu'est-ce qui n'est pas nouveau ?

La lutte contre les moustiques.
L'usage de substances spécifiques/ produits contre les insectes ou autres nuisibles.



(Notre exemple préféré! :))) )

IKEA vend du meuble. Qui pouvait même ressembler aux meubles de grande maman.
Le concept ? Vendre à emporter et monter soi-même à la maison.

Ce qui est nouveau :

Meubles standardisés. A monter soi-même.
Les catalogues incroyables des collections, déposés dans les boites aux lettres de tout un pays.
Créer un magasin qui se visite à sens unique (Kavanagh).

Ce qui n'est pas nouveau :

Vendre des meubles.
Faire des catalogues de produits.
Et pourtant, ça a marché sur le simple concept de faire des meubles à monter soi-même !

Voir aussi : Comment est protégée mon idée ?